PARIS &  SES AVANT-GARDES

French 628  Fall 2011       

                                            

 

Description du séminaire "Paris et ses avant-gardes"

Automne 2011

 

Le but du cours consiste à présenter les mouvements d'avant-garde (littéraires, artistiques) qui ont existé à Paris pour la période 1886-2011. Le cours portera principalement sur les auteurs et artistes et les quartiers auxquels ils sont historiquement  associés. Le cours explorera donc un écosystème intellectuel basé sur la symbiose de la ville et de sa production intellectuelle et artistique. Au-delà d’un simple travail de réflexion sur la notion d’ «avant-garde» et l’exploration des différents moments théoriques, le séminaire voudrait également se proposer une exploration du paysage urbain et de son impact sur les formes et modalités épistémologiques d’une époque.

 

Nous étudierons successivement:

 

Montmartre (1900-1920).

On étudiera plus particulièrement l'influence du Bateau Lavoir (Picasso, Max Jacob, Mac Orlan, André Salmon, etc.). Et des cabarets (Le Chat Noir, Le Lapin Agile, etc.).

 

Montparnasse (1920-1940).

Etude de Dada et du Surréalisme avec les figures de Duchamp, Tzara, Breton, Eluard, Leiris, et les indépendants comme Giacometti, Brancusi, Foujita, etc. L'importance des lieux de convivialité: Le Dôme, La Coupole, la Rotonde.

 

Saint-Germain des Prés. (1945-1955). Etude de l'existentialisme et des "années 50" autour des oeuvres de Vian, Sartre, Beauvoir, Prévert, Dubuffet, Tinguely. Les cafés et "cabarets" célèbres: Les Deux Magots, Le Flore, Lipp, Le Tabou.

 

Les Halles (1980-1995).

Étude du débat entre les Modernes et les Postmodernes. Beaubourg et le Forum des Halles (Ricardo Bofill vs. Rezo Piano), les médias, les "informels", les "années-femmes". Xenakis, Lyotard, Ferry, Sallenave, Cixous. L'influence des lieux de rencontre: Café Costes, Maison de la Poésie, "espace" animation, etc.

 

Bastille (1995- 2011)

Le renouveau de l’Opéra. Le renouveau du théâtre. Le travail sur la plasticité et la contrainte : galeries et « ateliers d’écriture » (l’Oulipo). Le mouvement de la « post-poésie » et les lieux de socialisation communautaire liés aux réseaux sociaux et aux réseaux ludiques en ligne (techno et vidéo).

  

 

Bibliographie:

Les textes à lire et à étudier pour le séminaire seront mis en ligne sur le site du séminaire (http://www.ieeff.org/nyfr628documentsf11.html )

 

Contrôle :

        Dossier de mi-semestre :                                                        40%

         Dossier de recherche de fin de semestre :                          50%

         Participation aux discussions du séminaire :                       10%

 

Heures de bureau :

         Mardi : 14h-15h30

         Jeudi : 14h- 15h

                            Et sur rendez-vous

 

But du Cours